mardi 28 mai 2019

78ème café repaire: on va encore au cinéma...

Mardi 04 juin
20h30
Cinéma Le Florival Guebwiller
Projection du film
"Le temps des forêts"
   
Un film de François-Xavier Drouet
SYNOPSIS
Symbole aux yeux des urbains d'une nature authentique, la forêt française vit une phase d'industrialisation sans précédent. Mécanisation lourde, monocultures, engrais et pesticides, la gestion forestière suit à vitesse accélérée le modèle agricole intensif. Du Limousin aux Landes, du Morvan aux Vosges, Le Temps des forêts propose un voyage au cœur de la sylviculture industrielle et de ses alternatives. Forêt vivante ou désert boisé, les choix d'aujourd'hui dessineront le paysage de demain.
Ce« temps des forêts » pourrait se chanter sur l'air du Temps des cerises, chanson que nous aimons, lourde de mélancolie, forte d'une soif d'avenir. Émile Breton L'Humanité

vendredi 29 mars 2019

77ème café repaire: on va au cinéma

Les Amis du Monde Diplomatique de Colmar sont très heureux de vous proposer une projection-débat du dernier film de Pierre Carles Un berger et deux perchés à l'Elysée en sa présence.


Cette projection a lieu mercredi 3 avril à 20h au cinéma Le Florival de Guebwiller. Toutes les informations sur notre blog ou sur le site des Amis du Monde diplomatique.

Suivant le député du Sud-Ouest Jean Lassalle dans sa candidature à l’élection présidentielle de 2017, le documentariste Pierre Carles interroge la fonction présidentielle, le système électoral et, comme souvent, le rôle des médias. Il réfléchit aussi, souvent sur le mode de la farce, sur la question de l’engagement du cinéaste. Bref, un film drôle sur un sujet sérieux, de quoi faire réfléchir en passant un bon moment...

Parlez-en autour de vous et venez nombreux !

dimanche 10 février 2019

76ème café repaire: Les gilets jaunes : assez d’en parler, allons leur parler !



76ème café repaire
Jeudi 14 février 2019 à partir de 19h30
au rond-point du Nouveau Monde SOULTZ
Les gilets jaunes : assez d’en parler, allons leur parler !
Pour bien commencer l’année 2019, le café repaire connaît un peu de chamboulement. Il a lieu un jeudi et il se délocalise pour aller à la rencontre des gilets jaunes.

En effet, le débat n’a pas besoin d’être grand pour être intéressant et  il nous semble important d’aller échanger avec les gilets jaunes plutôt que d’en débattre de notre côté.


Pour cela, rendez-vous 
jeudi 14 février  à partir de 19h30 
au rond-point du Nouveau Monde à SOULTZ.

Un covoiturage est organisé à 19h15 à la gare de GUEBWILLER.



samedi 27 octobre 2018

75ème café repaire: Le Brésil après les élections.

75ème café repaire
Mardi 30 octobre 2018 à 20h00 
à l’Hôtel de l’Ange
 Le Brésil après les élections.
Au moment de rédiger ce communiqué, le résultat de l’élection présidentielle au Brésil n’est pas encore connu.
Mais, quel qu’il soit, il sera intéressant de faire un état des lieux politique, social et économique de ce pays et de revenir sur le processus qui a conduit un « second TRUMP » comme Jair Bolsonaro aux portes du pouvoir.

Ce  représentant du puissant lobby des BBB (« Balle, Bible, Bœuf »), qui se proclame en faveur de la peine de mort, défend les violences corporelles contre les enfants qui présentent des tendances homosexuelles, qui se déclare contre l'union civile entre deux personnes de même sexe, qui propage des préjugés racistes à propos des peuples indigènes, présumés « malodorants » et « non éduqués » semble pourtant en totale contradiction avec les valeurs du Brésil qui se veut comme l’incarnation de la tolérance ethnique, qui fonde ses principes sur le multiculturalisme et qui valorise le rôle du métissage dans le développement de la société moderne,


Le débat sera ouvert ce mardi lors du café repaire avec des intervenants au fait de la situation brésilienne.

jeudi 21 juin 2018

74ème café repaire: UNGERSHEIM, village en transition.


74ème café repaire
Vendredi 29 juin 2018 à 20h00 
à l’Hôtel de l’Ange

Ungersheim village en transition
Ungersheim s'est engagé sur la voie de la transition en mettant en place ses 21 actions pour le XXI° siècle,  selon  3 axes : l’autonomie intellectuelle, l'indépendance énergétique et la souveraineté alimentaire.

Ungersheim, village en transition accueillera le 12 août 2018 une étape d'ALTERNATIBA TOUR. 

Une projection d'une vingtaine de minutes présentant les actions réalisées sera suivie d'un débat en compagnie de Jean-Claude Mensch, maire de la commune d'Ungersheim dans le village.

Attention: le café repaire aura exceptionnellement lieu Vendredi.
 café repaire aura exceptionnellement lieu le vendredi

mercredi 23 mai 2018

73ème café repaire: MARINALEDA, village en autogestion, une utopie pour tous ?

73ème café repaire
Mardi 29 mai 2018 à 20h00 
à l’Hôtel de l’Ange 

MARINALEDA, village en autogestion, une utopie pour tous ?


 MARINALEDA est un village andalou en autogestion, avec un mode de fonctionnement non capitaliste : égalité des salaires, auto-construction (15€ par mois à la charge des familles), services à la population gratuits, exploitation de 1400 hectares de terre en travail partagé, décisions prises en assemblées générales de la population (40 à 50 par an), coopérative de fabrication d’huile  d’olive, conserverie…

Ces droits ont été conquis après une longue lutte, plus de 10 ans d’occupation de terres, de répression, de violences du pouvoir, de privations.

Cette expérience sera présentée par la projection du reportage « Les insoumis » documentaire de Yannick BOVY, produit par la Fédération Générale du Travail de Belgique.

Nous réfléchirons ensuite aux possibilités d’utiliser et/ou de reproduire ces pratiques chez nous aujourd’hui.


Le débat sera ouvert ce mardi lors du café repaire.

http://caferepaireflorival.blogspot.fr/

Une émission de Là bas si j’y suis sur le sujet :
https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/septembre/marinaleda-une-utopie-vers-la-paix-2879

jeudi 22 mars 2018

72ème café repaire: Le service public, un bien commun à préserver ?

Mardi 27 mars 2018 à 20h00
à l’Hôtel de l'Ange
 Le service public, un bien commun à conserver ?

Emmanuel Macron affirme au Salon de l’agriculture :
 “Y a des agriculteurs qui n’auront pas de retraite et des cheminots qui ont des régimes spéciaux et ce n’est pas normal”

Samuel GONTIER, journaliste de Télérama, le relève avec ironie : 
« Chez David Pujadas comme chez Bruce Toussaint ou Yves Calvi, les meilleurs experts, les plus grands éditorialistes se relaient pour saluer la réforme ferroviaire du gouvernement. Au nom d’un remarquable principe, l’égalité : il serait trop injuste que les cheminots ne puissent jouir de la précarité des salariés du privé.»
Voir l'article
La stratégie consistant à détruire la SNCF et autres services publics en prétendant qu’on veut les sauver (de dégradations qu’on a provoquées) et au nom d’une lutte contre les privilèges est bien en marche.

Pourtant, la récente  grève du 22 mars pour un service public de qualité montre que l’attachement au service public reste fort.

"La notion de chose publique appartient au peuple, pas par nature mais par délibération : c'est un choix citoyen de considérer que certaines choses comme l'éducation ou la sûreté doivent relever du bien public. On choisit de les faire échapper au marché" 
explique l’économiste Benjamin CORIAT, professeur d’économie à Paris 13.

Le débat sera ouvert ce mardi lors du café repaire.